Tout en bas du blog, déroulez, déroulez vous avez les étapes de la reliure, reliées aux articles qui leur correspondent, en cliquant sur ces liens hyper-texte.

samedi 12 mai 2018

Alibab

Une réparation plus qu'une restauration.
Ce type de travail est fréquent.
On ne peut, hélas, pas garder les éléments d'origine, somme toute, très courants.
On change et on refait à l'identique dans les moyens du client.
Du parchemin avec un marbré maître relieur à l'intérieur et caillouté fantaisie des années 30.
Le corps d'ouvrage n'a pas souffert.

Pour renforcer la tension mécanique des plats lorsqu'on prend le livre,
un soufflet au dos qui répartit la force.
C'est un protocole systématique et obligatoire qui a fait ces preuves.
Des charnières internes entre le mors du livre et le contre plat pour renforcer le tout.
Le parti prix pour un client privé n'est pas le même que pour un client public.
Le choix du papier se fera en fonction des directives du conservateur, lui même soumis aux directives des codes de déontologie des Archives et du Gouvernement qui disent et insistent sur la permanence des papiers, l'utilisation de matériaux neutres et non acides, lisses et non décoratifs.
La couverture d'origine sera conservée à part dans un étui boite en permanence attaché au livre par un système d'étui en fond de boite.
Avec photos et fiche d'états, d'Etat.

Parchemin Maison Hebrard
 
Papier à la colle et papier main coloris végétal.
Ici, le choix du papier s'est fait sur un motif un peu plus moderne, privilégiant la modernité.
 
 
 















 
Source WIKI:
Henri Joseph Séverin Babinski, né le à Paris, où il meurt le , aussi connu sous le pseudonyme d'Ali-Bab, est un ingénieur des mines, gastronome et auteur de livres culinaires français.
Henri Babinski était le fils d'un ingénieur polonais émigré à Paris en 1848, Alexandre Babinski, et d'Henriette Weren. Il était le frère aîné du neurologue Joseph Babinski (1857-1932). Après une scolarité à l'École polonaise des Batignolles à Paris, il intégra en 1874 l'École des Mines et en sortit avec un diplôme d'Ingénieur civil des mines en 1878. Il fut directeur d'une mine de zinc à La Grand-Combe (Gard) et travailla plus de 15 ans en Guyane et dans d'autres pays dans la prospection et l'exploitation des mines d'or. À partir du début du XXe siècle et jusqu'à sa mort, il vécut à Paris avec son frère Joseph, comme lui célibataire.
Au cours de ses séjours à l'étranger, sa rencontre avec les cuisines de chaque pays éveille son intérêt pour l'art culinaire.

En 1907, il publie sous le pseudonyme d'Ali-Bab sa Gastronomie pratique
.
Cet ouvrage contenait non seulement des recettes détaillées mais aussi des textes sur l'histoire de l'art culinaire, sur les aliments et les boissons utilisés. Le livre a par la suite été abondamment étoffé par son auteur au point que son édition de 1928 atteignait plus de 1 000 pages. Avec le Guide Culinaire d'Escoffier paru en 1903, c'est l'un des ouvrages de référence de la cuisine française au début du XXe siècle.

 

  • Gastronomie pratique, études culinaires, suivies du traitement de l’obésité des gourmands, Flammarion, Paris 1907
  • Dernière réédition chez Flammarion : Gastronomie pratique - Une bible gourmande en 5 000 recettes, Flammarion, Paris 2013, (ISBN 978-2-08-128040-3).
  • Ali-Bab, Gastronomie pratique, études culinaires suivies du traitement de l'obésité des gourmands, Troisième édition entièrement refondue, Paris, Ernest Flammarion éditeur, 1923. Il a été tiré en 20 exemplaires sur papier pur fil Lafuma.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos commentaires sont les bienvenus.
Adhérez au blog pour les éditer!
Les commentaires anonymes sont supprimés, je ne donne pas de prix par mail anonyme, ni ne fait de devis!
Vous trouvez mes coordonnées là:
http://www.restaurationlivreatroo.fr/

Améliorations, suggestions interrogations, je réponds !