Tout en bas du blog, déroulez, déroulez vous avez les étapes de la reliure, reliées aux articles qui leur correspondent, en cliquant sur ces liens hyper-texte.

lundi 14 mars 2016

Petit bilan de fin de premier trimestre.

 



Il faut bien faire un bilan en cours de route de temps en temps.
Je pourrais vous dire en terme de chiffres et de nombres que les objectifs ne me disent rien du tout.

Que se passe-t-il?
Toujours aucun budget administratif.
Un fond de clientèle stable qui me fournit du travail.
Deux personnes qui continuent de suivre assidûment les cours, avec plaisir.
C'est réciproque.

Voilà, le bilan est donné.

Pas de chiffres.
Trop déprimant.
Mon patrimoine personnel y passe.

J'ai révisé et battue ma coulpe en ce qui concerne certaines instances administratives qui, tout comme moi, sont perdues dans des méandres inextricables de processus décisionnels face à leur avenir ... Réductions de budgets obligent.

Silence radio.

Vais-je dépasser 15000 euros de survie en chiffres d'affaires cette année?
Il y a 7 ans, j'étais à 20000.
En 2015, je ne le dis pas tellement c'est un crève cœur.
J'ai rabaissé mes prix jusqu'à 20% sur certains devis pour ne pas perdre le travail.

Et je ne suis pas la seule.

La communication est au plus haut niveau, comme jamais.
Comme jamais chronophage.
Alors quoi?

On verra bien.
Bilan dans trois mois.






mercredi 2 mars 2016

Flavius Joseph - 4.

Avant de continuer sur cette restauration, je voudrais revenir sur un détail:

La première couture de ce livre, encore solide est faite sur une lanière torsadée.
La restauration sauvage faite au 18ème qui inclut le demi dos en basane racinée et la pièce de titre fantaisiste, a été faite avec des ficelles.
Nous faisons toujours de cette façon quand le livre n'est pas à découdre.
Remarquer ces petits savoir-faire est un respect marqué aux artisans.


 
 
 
 
 
 
Voici donc le début des greffes et des estompages.
 










mardi 1 mars 2016

De Accolti ... Ce n'est pas encore fini. Couture, tranchefiles et passure en bois.































On se rappellera de çà:











Flavius Joseph. 3

Le travail de restauration commence.
Les plats ont retrouvé leurs places sans trop de mal.
Comment faire en sorte que cette restauration reste discrète?

Tout est question du choix des morceaux de cuir qui vont venir combler les manques.
Ainsi que des teintes travaillées avant la pause.
C'est un peu comme le papier, la peau, on effectue des greffes.