Tout en bas du blog, déroulez, déroulez vous avez les étapes de la reliure, reliées aux articles qui leur correspondent, en cliquant sur ces liens hyper-texte.

mardi 2 décembre 2014

Calpini

 
C'est un très gros livre qui est arrivé cette année dans l'atelier avec beaucoup de réparations secondaires.
Mon travail a été de lui rendre une tenue, une allure en conservant les matériaux d'origine: un vélin très fin estampé à froid au centre des plats avec une plaque en ogive.
Lui remettre des attaches dont la trace sous la contregarde, en démontant les plats, m'ont permise d'en retrouver la nature et la couleur.
De refaire la tranchefile dont il existait également une trace.
Enfin de créer un dos selon une recherche de documentation conforme à l'époque de ce livre, avec l'idée d'une interprétation à la manière des pastiches en vélin réalisés au 19ème.

Ce livre, en effet, comportait plusieurs traces de réparations datant des siècles précédent.

Des onglets appelés aussi signature se trouvait au bord de certaines pages, permettant de retrouver facilement la section de recherche, ce livre est un dictionnaire en 8 langues.

http://www.europeana.eu/portal/record/08001/Consult_index_asp_numfiche_491.html?start=7&query=who%3A%28Ambrogio+Calepino%29&startPage=1&qt=false&rows=24

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ambrogio_Calepino


















































































































 
Un autre exemple de ce livre trouvé sur le net.
Ce qui m'a inspiré:
Du parchemin peint à la peinture à l'huile sur deux volumes de théâtre de baron, comédien de Molière.
La dorure n'étant pas une obligation dans la mesure où il n'y a pas de trace sur le Calpini.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos commentaires sont les bienvenus.
Adhérez au blog pour les éditer!
Les commentaires anonymes sont supprimés, je ne donne pas de prix par mail anonyme, ni ne fait de devis!
Vous trouvez mes coordonnées là:
http://www.restaurationlivreatroo.fr/

Améliorations, suggestions interrogations, je réponds !