Tout en bas du blog, déroulez, déroulez vous avez les étapes de la reliure, reliées aux articles qui leur correspondent, en cliquant sur ces liens hyper-texte.

mercredi 20 juin 2018

Reliure huguenote.

Une première série de photos sur un constat d'état visuel pour ce psautier de 1777.

Ce travail entré dans l'atelier au mois d'avril dernier se voit entamé à l'issue d'une longue réflexion sur le matériau de réparation et de recherche du bon morceau, faute de quoi un bout de japon teinté aurait peut être fait l'affaire ...
Il fallait en effet trouver un cuir noir très fin et grainé qui se mêle avec le cuir d'origine pour refaire les charnières extérieurs, en passant sous le mors peau des plats, et sous le cuir du dos, collé aux cahiers du livre.



Plat désolidarisé, mors fendus en tête et queue du livre,
Manque au niveau de la coiffe et du mors plat sur le haut du livre,
Intérieur frais,
Tranche dorée 3 côtés en état d'usure légère,
Fermoir en état, bon et complet, fermant correctement,
Gauchissement des plats,

Garde marbré 18 ème coquilles classiques pour l'époque,

Trace de dorure à froid marquant les nerfs par un très petit fleuron en forme de tréfle,

Manque sur le dos 5 nerfs, 2 ème et 3 ème entre-nerfs,

Peau à grains, noire, très dure: chagrin? petite roussette?

La coloration marron très foncé virant brun-bleu indique peut être une teinte d'encre de chine.













Sur Samuel Fauche, réputé typographe médiocre pour une autre aventure éditoriale.
https://books.openedition.org/pur/38667?lang=fr
15-11-1732
Mort :1803
Activité commerciale :Imprimeur libraire
Note :
Imprimeur-libraire ; imprimeur-libraire du Roi [de Prusse]. - Apprenti chez Mussi, libraire de Morat (canton de Fribourg) de nov. 1746 à fév. 1748. Aurait ensuite travaillé comme compagnon relieur à Lausanne chez François Grasset. Libraire à Neuchâtel vers 1753, il devient imprimeur en sept. 1773. En juillet 1769, est l'un des cofondateurs de la Société typographique de Neuchâtel (S. T. N.) qu'il doit quitter en 1773 pour manquement envers ses associés. Publie alors les oeuvres de savants célèbres, et notamment celles de C. Bonnet et de H.-B. de Saussure. Se spécialise aussi dans le commerce des livres libertins et "philosophiques". - En 1784 ouvre des succursales à Hambourg et à Brunswick. En 1787 remet une partie de son commerce à ses fils Pierre François (1763-1814) et Abraham Louis (1762-1829) Fauche et cesse peu à peu ses activités















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos commentaires sont les bienvenus.
Adhérez au blog pour les éditer!
Les commentaires anonymes sont supprimés, je ne donne pas de prix par mail anonyme, ni ne fait de devis!
Vous trouvez mes coordonnées là:
http://www.restaurationlivreatroo.fr/

Améliorations, suggestions interrogations, je réponds !