Tout en bas du blog, déroulez, déroulez vous avez les étapes de la reliure, reliées aux articles qui leur correspondent, en cliquant sur ces liens hyper-texte.

mercredi 23 décembre 2015

Le rognage de la tête et autres inconvénients ....

Un défaut sur un livre de l'atelier ....
 
 
Le rognage de la tête peut s'accompagner de quelques défauts que la tranchefile ne masquera pas:
L'arrachage du papier.


Sur une fiche issue des travaux de l'Ecole du Vésinet ( Merci à eux :)  ), édités par Arts et Métiers du Livre ( Merci à eux :)  ), on trouve des indications que j'ai interprétées de cette façon avec un résultat correct.


Mesure de la chasse avec un compas pointe sèche.

Report de la mesure sur la tête à rogner.


Une carte de Lyon ( jaune) protège le carton qui ne descend pas et sert d'appui à la fin du rognage.


Combiné étau/ presse/ fût en mode presse.

En mode fût à rogner (et de l'autre côté en mode étau à endosser).

Fût vu du dessous.

Fût vu normalement.



Vérification de la régularité et de la bonne place du livre dans le fût .... tout doit être bien parallèle et bien perpendiculaire sous peine d'aller de travers .... de façon irrémédiable ... Diable, je stresse comme une malade à ce moment ... :)
(Et oui même au bout de 10 ans et plus de pratique, on stresse par les livres sont à cœur.)


RE, vérification deux fois qu'une plutôt.
( on est sûr de soi mais .... )


La fiche qu'on peut retrouver en livre aussi.
http://www.faton-beaux-livres.com/livre/reliure-fiches-techniques.1739.php




Un léger ponçage manuel avec un papier de verre très fin contribuera à enlever l'aspect encore un peu brut du rognage.
Pour la dorure des tranches, le ponçage et les tranches doivent être parfaites.  





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos commentaires sont les bienvenus.
Adhérez au blog pour les éditer!
Les commentaires anonymes sont supprimés, je ne donne pas de prix par mail anonyme, ni ne fait de devis!
Vous trouvez mes coordonnées là:
http://www.restaurationlivreatroo.fr/

Améliorations, suggestions interrogations, je réponds !