Tout en bas du blog, déroulez, déroulez vous avez les étapes de la reliure, reliées aux articles qui leur correspondent, en cliquant sur ces liens hyper-texte.

lundi 31 août 2015

La rentrée de l'atelier.

Les livres ne sont pas n'importe quel objet.


Quelques minutes de cette vidéo par de René Char.
ou
http://www.franceinter.fr/player/reecouter?play=1092199

Ils nous accompagnent depuis notre enfance et existent depuis la naissance des civilisations, des sociétés d'hommes et de femmes sous quelques formes diverses, toutes aussi importantes.
L'imagination, le respect de chacun à être ce qu'il veut être ... On se demande ce que veulent dire ces phrases dans un monde où personne ne franchit la porte de mon atelier pour me montrer les livres à réparer ... Combien ont encore des livres? Et quelle est encore la valeur des livres dans ce monde où il faut toujours aller plus vite?



On rencontre des tas de pétitions pour lutter contre la montée d'un monde totalitaire en puissance ....
Mais qui réellement fait quelque chose avec des élus qui n'ont pas la curiosité et la notion de rareté, de richesse intérieure, de thrésor?



Les livres qu'on lit sont des armes et des petits cailloux pour lutter contre l'uniformisation, le formatage, la perte de valeur humaine.

Nuançant ce que pense Neil Gaiman, la matérialité du livre est d'une importance capitale et le support virtuel n'est en rien comparable à ce que produit un livre papier conçu de façon réfléchie: typographie claire, papier de qualité, pérennité des supports .... Rien à voir avec ce qui se vend aujourd'hui.
Il y a en réalité peu de livres qui sont intéressants à relier et à garder.

Mais il y a beaucoup de livres à avoir pour pouvoir exercer une faculté extraordinaire:
Le discernement.
Et le virtuel est, dans ce cas, un bon outil.

http://www.crlbn.fr/wp-content/uploads/2014/12/Neil-Gaiman_Pourquoi-notre-futur-depend-des-bibliotheques_2014.pdf




Bien sûr, je ne résiste pas pour notre seule chapelle mais aussi pour tous les métiers du livre et des gens qui en ont une certaine idée, faite de respect pour des personnalités un peu à côté des grandes autoroutes, voir à l'opposé, de ce qu'on tente de vous faire gober pour de la normalité.
Une société sans défenseur du petit, du particularisme, de la finesse est condamnée à devenir totalitaire, donc inhumaine, invivable. Vivable seulement pour les quelques 147 entreprises dont 50 banques qui gouvernent le monde.
Nous crevons.

« L’expérience de 1914 ne vous a pas suffi ? Celle de 1940 ne vous servira d’ailleurs pas davantage. Oh ! ce n’est pas pour vous, non ce n’est pas pour vous que je parle ! Trente, soixante, cent millions de morts ne vous détourneraient pas de votre idée fixe : “Aller plus vite, par n’importe quel moyen.“ Aller vite ? Mais aller où ? Comme cela vous importe peu, imbéciles ! […] Oh ! dans la prochaine inévitable guerre, les tanks lance-flammes pourront cracher leur jet à deux mille mètres au lieu de cinquante, le visage de vos fils bouillir instantanément et leurs yeux sauter hors de l’orbite, chiens que vous êtes ! La paix venue vous recommencerez à vous féliciter du progrès mécanique. “Paris-Marseille en un quart d’heure, c’est formidable !“ Car vos fils et vos filles peuvent crever : le grand problème à résoudre sera toujours de transporter vos viandes à la vitesse de l’éclair. Que fuyez-vous donc ainsi, imbéciles ? Hélas ! c’est vous que vous fuyez, vous-mêmes – chacun de vous se fuit soi-même, comme s’il espérait courir assez vite pour sortir enfin de sa gaine de peau… On ne comprend absolument rien à la civilisation moderne si l’on n’admet pas d’abord qu’elle est une conspiration universelle contre toute espèce de vie intérieure. Hélas ! la liberté n’est pourtant qu’en vous, imbéciles ! » Bernanos Georges
https://gazettarium.wordpress.com/2014/05/16/bernanos-et-lillusion-de-la-liberte/





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos commentaires sont les bienvenus.
Adhérez au blog pour les éditer!
Les commentaires anonymes sont supprimés, je ne donne pas de prix par mail anonyme, ni ne fait de devis!
Vous trouvez mes coordonnées là:
http://www.restaurationlivreatroo.fr/

Améliorations, suggestions interrogations, je réponds !