Tout en bas du blog, déroulez, déroulez vous avez les étapes de la reliure, reliées aux articles qui leur correspondent, en cliquant sur ces liens hyper-texte.

samedi 20 décembre 2014

Ponçage des plats, finitions.

Votre livre est presque prêt à la couvrure.
Il faut vérifier qu'il soit impeccable: Un corps d'ouvrage propre est une couvrure à demi réussi, le reste de la réussite étant aussi la bonne préparation de la peau, en plus de la maîtrise des gestes de finition et de pose.

Le dos est préparé, avec ou sans carte à dos et faux nerfs. Les plats sont très réguliers et le champs, chant,  des cartons est droit.
La forme de votre livre est en partie dû au ponçage. S'il reste des défauts, il faut reposer des cartes bristols et re-poncer.

Un travail qui avait été fait et une erreur m'a obligé à recommencer: C'est courant en reliure, on redéfait si le travail n'est pas satisfaisant.
Ce sont dans les finitions qu'on voit la maîtrise du métier en sachant qu'aujourd'hui, en raison de la disproportion des coûts de charges et du temps à passer, beaucoup d'entre nous ne pouvons faire correctement ce métier.
Passer du temps sur des matériaux de base médiocres, ajoute encore des problématiques à ces degrés de finitions.
Comprenez bien que ce qui coûte cher, c'est le temps passé avec un taux aujourd'hui à 50 euros minimum qui se rapproche de 60 et 90 euros à Paris .....
Seul le volume est rentable, et nous sortons de notre politique d'entreprise en cédant à ces pressions générales imposées par le monde industriel et la finance, qui a gagné le monde de l'Artisanat et de l'Art, dans des proportions intolérables.
 
 
 





Du papier de verre moyen.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos commentaires sont les bienvenus.
Adhérez au blog pour les éditer!
Les commentaires anonymes sont supprimés, je ne donne pas de prix par mail anonyme, ni ne fait de devis!
Vous trouvez mes coordonnées là:
http://www.restaurationlivreatroo.fr/

Améliorations, suggestions interrogations, je réponds !