Tout en bas du blog, déroulez, déroulez vous avez les étapes de la reliure, reliées aux articles qui leur correspondent, en cliquant sur ces liens hyper-texte.

samedi 13 décembre 2014

Massicotage, rognage, ponçage de la tête avant la fixation des rubans et ficelles, préparation pour la dorure sur tranche



http://fr.wikisource.org/wiki/Guide_manuel_de_l%E2%80%99ouvrier_relieur/1





Fut à rogner
source WIKI.
Bien que ce post n'a pas sa signification dans mon atelier, je mets cette étape.
Par définition ce sont des étapes de la reliure semi industrielle de demi luxe et de luxe des années d'après guerre à la fin du 20ème.
On pare de dorure le livre pour que cela brille un maximum.
C'est le grand luxe!

Massiquot, Monsieur a inventé une machine qui permettait d'aller plus vite pour couper les tranches des livres: on voit souvent les belles tranches de l'extérieur sur une bibliothèque.









Perte de texte ne signifie rien pour les relieurs d'alors!
Perte de mémoire non plus.

Et à chaque siècle, notre bon relieur coupe un mille de plus .... écrase un peu plus encore.

En bonne passeuse de mémoire je dois me rappeler ces étapes. Mais personne ne m'oblige à refaire les bêtises de mes aînés.

Donc voici le laminage. 19ème,
Le massicotage, 19ème et,
la dorure sur tranche, or véritable.
Aujourd'hui vous pouvez toujours faire massicoter, laminer ou dorer mais pas dans mon atelier ou je vous propose des reliures au  charme et à l'aspect de votre livre broché tout en leur donnant protection et solidité.
Pour les restaurations, la solidité et la manipulation, l'intégrité de l'œuvre sont les trois critères que je recherche en priorité.
La moindre intervention également.
Des boites, des étuis pour le reste.




La dorure sur tranche:
http://dorurebordas.com/dorure-artisanale.html

Le fût à rogner reste une solution alternative pour la tête.
Le ponçage aussi.
Ces opérations sont difficiles parce qu'il faut correctement équerrer le livre avant de couper: risque d'avoir un livre tordu à vie.

"Manuel du" .... a disparu.


Pourquoi fait-on cette opération avant la fixation des ficelles à l'intérieur du livre ? Parce que les cartons doivent être décalés pour que la tranche soit bien droite et rognée, massiquotée, dorée.
Ce sont les cartons le long du mors et parfaitement équerrés qui guident le relieur au moment de ces opérations.
Vous comprenez pourquoi chaque étape est importante: cartons mal équerrés, mors de travers .... Autant de défauts à compenser qui, parfois, ne peuvent l'être.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos commentaires sont les bienvenus.
Adhérez au blog pour les éditer!
Les commentaires anonymes sont supprimés, je ne donne pas de prix par mail anonyme, ni ne fait de devis!
Vous trouvez mes coordonnées là:
http://www.restaurationlivreatroo.fr/

Améliorations, suggestions interrogations, je réponds !